3 septembre 2011, je me sens pousser des ailes… Ma démission de l’Éducation nationale est effective et ma nouvelle vie freelance commence !

Flashback…

18 mars 2011, Marseille, parc Chanot. Le salon Génération Entreprendre accueille les entrepreneurs, créateurs, porteurs de projet. Je suis alors encore professeur de français en lycée, mais je sais que je me suis trompée de voie.

J’ai passé le CAPES en 2007 par sécurité, pour avoir un emploi stable, une rémunération constante, et des horaires pratiques pour une jeune mère de famille. Depuis 30 ans, on me disait que j’étais faite pour enseigner. Alors pourquoi pas ? 4 années m’ont suffi pour comprendre que je n’y suis pas à ma place. Je n’assouvis pas ma passion. Toutes les bonnes raisons listées au départ ne constituent déjà plus qu’une faible motivation. Ce dont je rêve, c’est vivre de ma plume ! Enfant, je voulais être écrivain. Ce que j’aime, ce qui me fait vibrer, c’est manier les mots, faire apparaître les idées au détour des phrases. Le déclic s’est fait en corrigeant les copies de mes élèves : puisque ça semble si difficile pour certains, je vais faire vocation de ma passion et mettre mes compétences au service des autres. Je vais devenir écrivain conseil !

4 mars 2011, près de Toulouse. C’est mon anniversaire, je fête mes 37 ans. Pendant les vacances scolaires, une amie m’accueille. Mes enfants sont chez les grands-parents, j’avais besoin de me mettre au vert. Ce matin-là, juste en me réveillant, j’ai comme un flash : la solution financière pour redémarrer à zéro se révèle d’un coup. Je vais vendre mon appartement parisien, acheté à 25 ans grâce au Plan d’Épargne de Canal Plus, où je travaillais quand j’étais étudiante. Je l’avais mis en location en venant m’installer dans le Sud. L’emprunt est remboursé aux trois-quarts. Je puiserai dans le capital de quoi amortir le lancement de ma future nouvelle activité ! Seule, avec deux jeunes enfants, c’est un pari risqué…

Aujourd’hui

17 mai 2016, Marseille, espace de coworking. Travailler dans des bureaux partagés me permet de rester en veille, et en réseau avec d’autres entrepreneurs. C’est essentiel pour stimuler la créativité et me connecter à l’intelligence collective. C’est ce qui m’a guidée depuis mon envol : d’opportunités fortuites en engagements associatifs, de projets naissants en missions collaboratives, j’ai parcouru un chemin riche de rencontres humaines et d’apprentissages multisectoriels. Je remercie toutes les personnes qui m’ont permis de progresser. Grâce à elles, j’ai fait évoluer mon offre pour rester en accord à la fois avec mes clients et avec mes valeurs. D’un large éventail de prestations en tant qu’écrivain conseil, je me suis recentrée sur le stoytelling et le marketing de contenu pour accompagner les entrepreneurs dans leur stratégie de communication. La remise en question et l’amélioration constante demeurent incontournables.

Dans cette dynamique, je développe actuellement une base documentaire pour vous donner accès à de nombreuses ressources, toujours dans l’intention de vous aider à mieux communiquer. Aussi, afin de répondre au mieux à vos besoins, j’ai besoin de cerner vos attentes. J’ai donc conçu un bref questionnaire : pourriez-vous m’accorder 5 minutes pour le remplir ? Il reste en ligne jusqu’au 31 mai. Je vous remercie d’avance pour votre participation. Et pour rester informé de la mise en ligne ultérieure, vous pouvez vous abonner à la newsletter.