Vous aimeriez faire une newsletter efficace ? Voici les 3 étapes pour créer une newsletter engageante, régulière et performante.

1. Définir les objectifs

Avant de rédiger votre première newsletter, il serait bon de déterminer pour quelles raisons et pour quels objectifs vous voulez communiquer.

Vous pouvez avoir différentes motivations et différentes intentions, qui impacteront votre style de communication, et qui influencent la stratégie à mettre en place.

  • S’agit-il d’une communication ponctuelle, promotionnelle, pour attirer l’attention sur une offre incontournable ou un événement phare ?
  • Est-ce un moyen naturel et empathique de rester en contact régulier avec votre public, pour asseoir votre notoriété, fédérer votre communauté, fidéliser votre liste de clients et prospects ?
  • Avez-vous besoin d’éduquer et d’informer largement sur vos produits et services innovants afin de favoriser une prise de conscience et l’émergence d’un besoin ou bien de révéler une solution encore trop confidentielle ?
  • Êtes-vous dans une situation très spécifique que je n’ai pas imaginée ?

Constatez-le par vous-même : consultez les newsletters que vous recevez constamment dans votre messagerie et analysez les objectifs de chacune. Ils peuvent varier grandement ! De la newsletter promotionnelle à la newsletter relationnelle en passant par la newsletter infomerciale, vous constaterez que le design et la structure de l’infolettre sont étroitement liés à sa finalité.

Par conséquent, envisagez d’abord quels résultats vous voulez atteindre grâce à votre communication et mettez-vous à la place de vos destinataires pour percevoir quel format de newsletter sera le plus impactant.

 

2. Faire la newsletter

L’étape suivante est bien évidemment de concevoir le support !

De nombreuses solutions technologiques, appuyées par les tutoriels adéquats, sont disponibles en ligne. J’en ai testé plusieurs ; actuellement, je privilégie SG Autorépondeur. L’objet de cet article n’est toutefois pas d’établir un comparatif, simplement de vous guider pour faire la newsletter qui correspond à votre entreprise.

Une fois que vous avez sélectionné votre plateforme d’e-mailing, vous allez choisir un template, c’est-à-dire un canevas ou un modèle pour bâtir votre newsletter et la rédiger.

Pour être engageante et performante, votre newsletter devra bien sûr respecter quelques règles ergonomiques de bon sens : de jolies images au bon format, des blocs de texte lisibles, aérés, des appels à l’action percutants et pertinents par rapport à votre public, à votre thématique et à vos objectifs.

Toutefois, le cœur de la newsletter, selon moi, c’est le contenu : ce dont vous parlez et comment vous en parlez. Ce qui fera la différence de votre newsletter parmi d’autres, et qui fidélisera vos contacts, c’est le style et la qualité de l’information que vous partagerez. Mêlez-y de l’émotion, osez l’authenticité et la générosité : cette transparence créera une relation de confiance pérenne et ouvrira plus de perspectives pour votre marque. Vous donnerez envie à vos abonnés de vous lire, de mieux connaître votre univers, d’en savoir plus sur vos offres, et pourquoi pas de vous recommander alentour.

Pour un contenu pertinent, diversifié, à valeur humaine ajoutée, vous aurez intérêt à définir une ligne éditoriale. Et pour assurer la régularité de votre communication, un planning rédactionnel vous aidera à établir et répartir judicieusement vos publications, en synergie avec d’autres supports (blog par exemple) le cas échéant.

Enfin, vous devez disposer d’une liste de contacts à qui envoyer votre newsletter. Initialement, vous importerez sur la plateforme votre carnet d’adresses professionnel. En intégrant un formulaire d’abonnement sur votre site internet, cette liste pourra grossir grâce au trafic naturel et autres stratégies. Vous toucherez alors de plus en plus de personnes.

 

3. Analyser les retours

Ces étapes franchies, vous avez pu envoyer votre première newsletter. Félicitations !

Maintenant, pour tirer le meilleur parti de cet outil performant, il est nécessaire de suivre certains indicateurs clés :

  • le taux d’ouverture :
  • le taux de clic :
  • le taux de rebond :

Soyez réactif aux réponses directes qui peuvent vous être adressées. Prenez soin de lire et d’engager la conversation avec vos contacts.

Remettez régulièrement en question vos objectifs.

Vous aimeriez aller plus loin et vous former pour économiser du temps et de l’argent ?

Cliquez ici