Grâce à mes expériences de webinaire, je prends du recul sur l’optimisation des événements en termes d’engagement via les réseaux sociaux. Je privilégie 2 canaux : LinkedIn et Facebook.

L’engagement sur les réseaux sociaux doit être mesurable

L’avantage d’un événement est que l’engagement est évident : il se mesure au taux de réponse, d’inscription et de participation réelle. La viralité organique de l’événement joue un rôle prépondérant, ainsi que le ciblage de la publicité payante. N’étant pas une experte en la matière, je mise sur d’autres atouts.

Je me pose toujours plusieurs questions :

  • La présentation de l’événement est-elle attrayante ? Les posts et la page de capture sont-ils conçus pour susciter l’intérêt, retenir l’attention, éveiller la curiosité et stimuler le désir d’en savoir plus ?
  • Les informations sont-elles exhaustives ? Les modalités sont-elles bien explicites ? La catégorie de l’événement est-elle adéquate ?
  • L’animation est-elle variée ? Comment faire « vivre » l’événement avant qu’il ait lieu pour inciter l’audience à participer : posts réguliers, sondage, vidéos… ?
  • La promotion est-elle suffisante ? L’événement a-t-il une bonne visibilité : affichage, partage… ? Comment optimiser la campagne de publicité ?

Tous ces axes d’amélioration permettent de favoriser l’engagement et d’élargir la communauté. En fonction des résultats obtenus, je sais que je peux affiner un ou plusieurs de ces critères.

La pertinence de l’engagement via les réseaux sociaux

Un des enjeux, au-delà du succès de l’événement en lui-même, est de fédérer une communauté qualifiée. Ce qui importe est de nouer une relation forte avec son audience, qui adhère aux valeurs et répond favorablement aux propositions. Que ce soit des clients potentiels ou des relais d’opinion, tout l’intérêt et la pertinence des réseaux sociaux est de créer de la valeur humaine ajoutée, nourrie d’interactions constructives, enrichissantes.

De ce point de vue, chaque action n’est qu’une goutte d’eau qui alimente le flux. Dans ce domaine encore, penser en termes de stratégie éditoriale est important. La fréquence, la cohérence et la pertinence restent les règles d’or pour une communication engageante performante.

Pour illustrer mon propos, je vous propose donc de partager et de commenter cet article sur LinkedIn ou sur Facebook 😉