Un Défi communication pour les solopreneurs

Un Défi communication pour les solopreneurs

Vous êtes seul à la barre de votre entreprise, et souvent la tête sous l’eau pour publier des contenus attractifs ? Je vous propose un Défi communication dédié aux solo preneurs, du 1er au 12 avril 2019.

Objectifs du Défi communication

La communication des solopreneurs est souvent houleuse. Je traverse moi-même des périodes où « ça tangue » ! D’un côté, il y a les pics d’activité pendant lesquels il est difficile de prendre le temps de publier des contenus. De l’autre côté, il y a les moments calmes où l’inspiration n’est pas nécessairement au rendez-vous.

En effet, en tant que solo preneur, il n’est pas toujours simple de prendre du recul et d’avoir une vue d’ensemble de nos actions de communication. Bien coordonner le tout avec le marketing, la prospection, etc. nécessite un temps de réflexion stratégique.

Je vous propose de tracer ensemble les premières lignes de votre feuille de route, d’ébaucher la carte de votre trajectoire pour un marketing de contenu plus efficace et plus attractif.

Pendant les 2 semaines du Défi, je reste à votre écoute pour vous aider à optimiser votre communication éditoriale.

Comment se déroule le Défi ?

Lundi 1er avril 2019, à la première heure, vous pourrez télécharger un cahier d’exercices pour suivre le Défi communication des solopreneurs.

À 9h, le lundi, le mercredi et le vendredi, je vous retrouve en live dans le groupe Facebook du « Défi Mieux communiquer », pour :

  • vous présenter un outil ou une technique, concret et opérationnel, simple à mettre en oeuvre, applicable dans la foulée, à votre rythme ;
  • répondre à vos questions ou remarques, et interagir en direct ;
  • vous proposer une étude de cas le cas échéant, pour vous montrer de façon claire et pragmatique comment s’articule la stratégie de communication.

Si vous n’êtes pas disponible pour le direct, vous avez accès aux vidéos en rediffusion. Vous pouvez poster des commentaires et partager vos retours d’expérience dans un groupe privé de discussion.

Je vous invite à rejoindre dès maintenant le groupe Facebook du « Défi Mieux communiquer » :

Webinaire du 4 mars 2019

Webinaire du 4 mars 2019

Le 4 mars 2019, je fêterai mes 45 printemps ! A cette occasion, je souhaite vous offrir un webinaire sur mesure, spécialement conçu pour VOUS…

Afin de vous concocter cet événement spécial, j’ai besoin de savoir quel thème vous aimeriez que j’aborde. Pour cela, merci de bien vouloir répondre au sondage en ligne (2 questions, 1 minute à peine)

Sondage webinaire anniversaire

Dès que je reçois vos réponses, je me mets au travail et je vous retrouve le 4 mars 2019 à 11H pour partager avec vous mes meilleurs outils et pratiques en communication !

Toastmasters, l’art du discours

Toastmasters, l’art du discours

J’ai publié l’année dernière l’interview de Bruno Palazzolo, fondateur de Toastmasters Marseille, club où j’améliore depuis 2 ans mon art du discours…

L’art du discours, de l’écrit à l’oral

Depuis 2011, je rédige des discours pour mes clients : discours de marque, discours de circonstance, discours d’engagement ou de présentation… Dans tous les cas, le discours se construit d’abord à l’écrit.

L’art oratoire est intrinsèquement lié à une ligne éditoriale : on définit a minima le sujet, le public et l’objectif du discours.

Puis vient la phase de conception rédactionnelle :

  • Rassembler les idées, les organiser, les développer, les structurer.
  • Les illustrer par des exemples chiffrés ou imagés, et par des histoires pour toucher l’audience.
  • Tout mettre en mots, en phrases, en rythme, pour parfaitement s’exprimer et faire passer les messages.
  • Remanier et ciseler le discours pour le rendre convaincant, persuasif ou inspirant…

Ensuite vient la phase de diction, l’entraînement à la prise de parole : articuler, respirer, adapter la gestuelle au propos… Incorporer voire incarner le propos, tant dans la forme que dans le fond. Un discours peut être très efficace à l’écrit et manquer de vigueur s’il est dit sans y mettre du cœur et de l’énergie…

Discours et crédibilité

Car le texte en lui-même est une part infime, non négligeable mais minime, de la prise de parole en public. Le langage non verbal (la posture, la gestuelle…) et la langage paraverbal (le ton, le rythme…) captent tout autant l’attention de l’auditoire et se superposent aux mots dont on ne retient que très peu, finalement.

L’émotion suscitée par l’orateur assoit la crédibilité de l’entrepreneur, à titre individuel ou au nom de la marque qu’il représente.

C’est ce que j’expérimente chaque mardi soir au sein du club Toastmasters, à Marseille. Hier soir, j’ai eu le bonheur de donner un nouveau discours, pour partager mon aventure entrepreneuriale. Si vous êtes curieux de l’écouter, cliquez sur le lien.

Voir le discours du 6 novembre 2018

 

[webinaire] Mieux communiquer sur les réseaux sociaux

[webinaire] Mieux communiquer sur les réseaux sociaux

Faites-vous partie des entrepreneurs qui rêveraient d’avoir un mode d’emploi pour bien communiquer sur les réseaux sociaux ? Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram, YouTube… Avez-vous identifié celui qui est le mieux adapté pour développer votre entreprise ?

Le potentiel des réseaux sociaux

Aujourd’hui, le potentiel des réseaux sociaux est évident :

  • Plus de 33 millions d’utilisateurs se connectent chaque jour
  • Les publications remontent dans les résultats des moteurs de recherche
  • Cela permet de rassembler et fédérer une communauté de clients et prospects

Néanmoins, les réseaux sociaux sont considérés chronophages : beaucoup d’entrepreneurs qui gèrent eux-mêmes leur communication éditoriale y passent beaucoup de temps et sont déçus des résultats… Voilà pourquoi il est utile d’avoir établi de bonnes bases et défini une vraie stratégie de contenu. Ça ne s’invente pas, et tout le monde peut y arriver : c’est juste une question de méthode, et de bons outils.

Webinaire offert le 14 novembre à 20h

Comment gagner des clients sur les réseaux sociaux sans y perdre votre temps et votre argent ? C’est le titre du webinaire que je vous invite à suivre le mercredi 14 novembre à 20h. Marie-Pierre Charpentier, de Comm’alliances (cf. l’interview du 3 mai 2018) présentera les éléments-clés à retenir pour vous assurer une présence pertinente sur les réseaux sociaux :

  • les repères utiles pour mieux comprendre les usages de Facebook, LinkedIn, Twitter ou Instagram dans votre activité
  • les étapes à suivre pour générer et convertir un trafic captif
  • les meilleures stratégies à mettre en oeuvre pour augmenter, engager et fédérer votre communauté

Elle partagera ses trucs et astuces pour élaborer une stratégie digitale efficace et performante. Grâce à elle, vous pourrez déployer une communication engageante, attirer plus de prospects qualifiés, fédérer votre communauté et convertir plus facilement vos contacts en clients.

Vous êtes partant ? Le webinaire est gratuit, mais les places sont limitées. Réservez dès maintenant !

Je m’inscris

 

SEO ou Stratégie Éditoriale Osée

SEO ou Stratégie Éditoriale Osée

Aujourd’hui, c’est férié, c’est récré 😉 Jouons avec les acronymes ! Que signifie SEO ?

SEO pour Search Engine Optimization

En français, cela signifie optimisation pour les moteurs de recherche. C’est la façon de concevoir vos contenus éditoriaux en plaçant les mots-clés et liens pertinents de façon à apparaître dans les premières pages de Google et autres.

[Aparté] Personnellement, je recommande le moteur de recherche solidaire Lilo, qui permet de contribuer gratuitement à des projets sociaux et environnementaux.

Donc, l’idée est de rédiger des pages et des articles efficaces et pertinents pour que les robots reconnaissent et indexent le contenu publié. Ainsi, ils classent votre site parmi les meilleurs résultats de recherche.

Et si nous adoptions une Stratégie Éditoriale Osée ?

Que se passerait-il en termes de notoriété si nous privilégiions une stratégie éditoriale authentique ? Oser l’originalité pour nous démarquer. Aller au-delà du référencement naturel. Aborder les sujets de manière décalée.

Parfois, trancher par rapport aux codes du marché, sortir de la boîte conditionnée, permet plus de créativité mais aussi une plus grande proximité avec notre public idéal. Adoptons donc une stratégie éditoriale osée et jouons avec les usages (tout en restant cohérent et pertinent) afin de déployer une communication à plus haute valeur humaine ajoutée.

Cet article vous fait réagir ? Partagez votre point de vue dans les commentaires !