Avantages des formations en ligne

Avantages des formations en ligne

Préférez-vous les formations en salle ou les formations en ligne (elearning) ? Je me rends compte que les formations présentielles sont de plus en plus désertées, au profit des formations virtuelles. Quels en sont les avantages et les limites ?

Les formations en ligne sont flexibles

Le plus grand avantage des formations virtuelles est de pouvoir choisir l’heure et le lieu où l’on va se connecter pour suivre les modules. Même lorsqu’il y a des rendez-vous en direct, il est plus facile de s’organiser : il suffit de prévoir le créneau d’une ou quelques heures dans l’emploi du temps. Pas de transport, pas d’hébergement à prévoir (donc les coûts aussi sont moindres). Il faut quand même s’assurer d’avoir une bonne connexion internet.

Les modules sont disponibles à volonté. On se connecte à la plateforme autant de fois que nécessaire pour réviser le contenu. Souvent, une partie des supports est téléchargeable pour encore plus de flexibilité. Les formations en ligne favorisent ainsi l’autonomie. On se sent libre dans l’intensité de l’apprentissage et le rythme de la progression.

Il peut y avoir des questionnaires ou des tests pour valider l’acquisition des connaissances, tout comme dans un cursus en présentiel.

Les formations en ligne isolent l’apprenant

La difficulté dans ce dispositif est de se trouver seul pour découvrir et approfondir les concepts. Heureusement, il existe différentes options pour pallier cet isolement.

  • Grâce aux sessions en direct, vous pouvez poser vos questions et obtenir les éclaircissements nécessaires.
  • Si vous n’êtes pas disponibles, vous postez votre question à l’avance dans un formulaire ou un forum. Et vous aurez la réponse en visionnant la rediffusion du direct.
  • Il existe aussi les groupes privés de discussion, sur les réseaux sociaux ou sur la plateforme même, afin d’échanger entre pairs. Le niveau de contribution de la communauté dépend bien sûr du degré d’engagement de chacun.
  • Le formateur à distance reste disponible pour répondre par mail ou par téléphone, aux conditions précisées lors du lancement.

Qu’en pensez-vous ? Je serais très intéressée de connaître votre point de vue et/ou votre retour d’expérience sur les formations virtuelles. Partagez dans les commentaires ci-dessous !

 

Vos droits au financement de la formation professionnelle

Vos droits au financement de la formation professionnelle

Savez-vous que vos droits au financement de la formation professionnelle sont réactualisés chaque année ?

La formation  professionnelle est essentielle pour rester compétitif et créatif. Et vous n’êtes pas obligé de vous former seul derrière votre écran ou le nez dans les livres… Une session en présentiel, ou un programme en ligne accompagné par des sessions collectives sous forme de webinaire, sont des moyens pour vous de monter en compétences et maîtriser des savoir-faire utiles pour la gestion de votre entreprise. Pour cela, vous pouvez solliciter votre OPCA qui gère les fonds de la formation professionnelle, et qui peut financer tout ou partie du programme de formation que vous souhaitez suivre.

En effet, quel que soit votre statut (gérant, associé, salarié, autoentrepreneur), vous avez droit au financement de la formation professionnelle. Que vous faudrait-il pour déployer une stratégie de communication réellement efficiente ? Dans quels domaines avez-vous besoin de progresser ? Voici un aperçu des domaines dans lesquels Passionnémots vous propose des programmes mixtes (en ligne et / ou en présentiel) :

  • Établir un plan  de communication pour soutenir votre stratégie d’entreprise
  • Concevoir et diffuser une newsletter engageante et performante
  • Optimiser la communication de votre entreprise avec le storytelling
  • Mieux rédiger pour mieux vendre
  • Développer votre communication sur les réseaux sociaux pour prospecter
  • Augmenter votre visibilité avec les relations presse

formation professionnelle

Des programmes de formation référençables dans Datadock

C’est officiel ! Passionnémots compte parmi les organismes de formation validés dans le Datadock depuis le 26/09/2017  : concrètement, la valeur ajoutée de ce référencement pour vous est que les programmes de formation restent éligibles au financement par votre OPCA.

Donc, si vous souhaitez développer de bonnes pratiques en communication, vous pouvez consulter le catalogue des formations Passionnémots. Ensuite, lors de votre inscription, nous établirons le dossier complet pour une prise en charge, totale ou partielle, par le fond de la formation professionnelle (AGEFICE, AGEFOS, FIFPL, AFDAS…) pour lequel vous cotisez.

Voir le catalogue des formations Passionnémots

 

Marie-Pierre Charpentier ou la stratégie réseaux sociaux pragmatique

Marie-Pierre Charpentier ou la stratégie réseaux sociaux pragmatique

Marie-Pierre Charpentier et moi avons une vision commune de la communication éditoriale : authentique et pragmatique. Elle aide les entrepreneurs à mettre en œuvre une stratégie réseaux sociaux ciblée et performante. Consultante et formatrice l’une et l’autre, nous avons choisi de conjuguer nos compétences pour vous proposer en octobre prochain une nouvelle formation en ligne. En attendant plus d’informations sur ce programme, je vous invite à découvrir son expertise.

 

Bonjour Marie-Pierre, pourquoi t’es-tu spécialisée dans la communication digitale ?

Avant d’être consultante et formatrice en communication digitale, j’ai travaillé 25 ans comme assistante de direction dans le domaine de la finance, du juridique et des ressources humaines. J’ai ainsi acquis une bonne compréhension des enjeux d’une entreprise et j’ai beaucoup appris sur la stratégie. Mais après tant d’années, j’ai fini par fonctionner en « pilote automatique » dans mon poste, ça n’avait plus de sens.

Par ailleurs, ayant beaucoup travaillé en développement personnel, je me suis beaucoup intéressée à la thématique du bien-être au travail. En même temps, par curiosité intellectuelle, j’ai exploré la blogosphère et j’ai découvert les opportunités de l’infopreneuriat. Ça m’a donné envie d’apporter ma pierre à l’édifice et de créer une activité professionnelle plus en lien avec mes centres d’intérêt. J’ai donc créé mon blog Santé au travail en 2012.

À partir de là, il devenait de plus en plus flagrant que mon emploi ne me nourrissait plus intellectuellement ni humainement. J’ai donc décidé de me consacrer à mes projets, et j’ai été accompagnée par une structure en faveur de l’entrepreneuriat féminin. En conjuguant mon expérience de blogueuse infopreneuse avec mes connaissances de la stratégie d’entreprise, j’ai décidé en 2014 de créer mon entreprise Comm’Alliances, une agence de conseil en communication digitale pour accompagner des TPE à développer leur visibilité sur internet. Mes clients sont principalement des indépendants dans le secteur du bien-être ou dans le conseil ou le commerce.

Comment accompagnes-tu tes clients pour leur stratégie réseaux sociaux ?

Comm’alliances est une agence de conseil et un organisme de formation référencé au Datadock. Je propose donc à la fois des prestations de conseil et des formations individuelles. Je rencontre de nombreux entrepreneurs qui ont un profil LinkedIn ou une page Facebook, et qui ne savent pas l’animer. On construit les bases ensemble : je leur apprends à créer de la valeur ajoutée, à structurer un système de veille pour partager du contenu, à établir un calendrier éditorial. Je les amène aussi à prendre en compte les « subtilités » des plateformes, c’est-à-dire à composer avec les algorithmes !

C’est un vrai challenge pour eux… Je leur propose donc un suivi pendant 3 à 6 mois pour analyser les résultats et optimiser leurs actions.

Quelle est selon toi l’importance des réseaux sociaux dans la communication d’une entreprise ?

Aujourd’hui, 75 à 80% des cibles sont présentes sur les réseaux sociaux. C’est donc important de communiquer par ce canal pour exister sur le marché. Mais la communication doit d’abord être réfléchie en termes de stratégie, et les réseaux sociaux ne sont que des outils. Pour en tirer parti, il faut avoir du contenu qui correspond aux cibles que l’on souhaite toucher. L’objectif est de mettre en valeur l’expertise de l’entreprise, de lui donner de la visibilité.

J’en ai moi-même fait l’expérience inverse. En 2016, j’ai été engagée sur de grosses missions et je ne communiquais presque plus, faute de temps, et j’ai perdu de la notoriété… J’en ai tiré des enseignements utiles.

Quel conseil pourrais-tu donner aux entrepreneurs qui veulent communiquer efficacement sans y passer trop de temps ?

Mon conseil est de cibler le réseau le plus adapté par rapport à la cible visée. La clé est d’être pertinent, mais aussi sélectif dans les publications. On voit trop de contenus qui ne sont pas percutants. Ce n’est pas tant chronophage en comparaison de la prospection téléphonique par exemple. Le tout est de considérer cela comme une activité stratégique, organisée et structurée. Le community management est un vrai métier, qui requiert des compétences et un budget.

Merci Marie-Pierre pour ces conseils judicieux. Nous les développerons dans la formation à venir.

Si vous vous voulez être tenus informés du lancement de la formation, cliquez ici. Vous pouvez aussi laisser un commentaire ci-dessous pour nous faire part de vos attentes ou problématiques particulières. Nous pourrons ainsi les prendre en compte pour encore mieux y répondre.

Karim Galleze, copywriter chevronné

Karim Galleze, copywriter chevronné

Le copywriter est un virtuose de la rédaction publicitaire. C’est un as de la page de vente. Pour parfaire mes techniques de communication, j’ai choisi de suivre la formation « Offre persuasive renforcée », de Karim Galleze. Je vous propose d’en savoir plus sur le copywriting dans cet interview.

Bonjour Karim, tu es copywriter depuis 2008. Pourquoi t’es-tu spécialisé dans ce métier ?

Je me suis intéressé au copywriting parce que c’est la base à acquérir pour savoir vendre : utiliser les bons mots qui donnent envie. En 2008 (il y a dix ans déjà !), je cherchais du travail… En même temps, je me suis sérieusement intéressé à Internet, j’y voyais le moyen de travailler autrement. Et puis j’ai découvert Christian Godefroy et ses pages de vente… 

Comme toi, j’ai toujours adoré les mots. Je suis plus littéraire que scientifique. J’ai été passionné par le copywriting, alors j’ai fait une première formation. Ça m’a tellement plu que j’en ai fait mon métier ! J’ai été engagé comme copywriter junior. J’ai développé mes compétences pour ensuite vendre mes propres produits de formation.   

Justement, tu proposes une formation « offre persuasive renforcée ». En quoi ça consiste ?

C’est mon offre la plus récente, elle est régulièrement mise à jour depuis un an. Je l’ai conçue pour aller au-delà du choix des mots, car écrire un beau texte ne suffit pas. Il faut aussi que le produit ou le service que l’on vend soit incontournable de par sa qualité. Dans cette formation, je partage ce que j’ai appris et ce que j’applique !

L’intitulé « Offre persuasive renforcée » se démarque de l’offre irrésistible qui est mise en avant en marketing. Ce concept, c’est en fait un système qui permet de contenter chaque prospect et de supprimer ses frustrations, que ce soit avant ou après l’achat. Pour cela, on doit s’interroger sur toutes les conditions nécessaires à la résolution de son problème. C’est donc une stratégie pour supprimer tous les obstacles à la vente, avec l’ambition sincère d’apporter une pleine et entière satisfaction. Il s’agit de concevoir une « offre idéale », celle qui répond à tous les besoins et qui remplit toutes ses promesses. On ne rajoute pas des bonus pour gonfler l’offre, mais pour augmenter la valeur en termes de contenu.

Avec une offre persuasive renforcée, on cherche à répondre pleinement à un vrai besoin identifié, en ayant compris le prospect dans ce qu’il vit au quotidien face à son problème. À partir de là, on est en mesure de lui proposer une solution « sur mesure », de présenter notre offre pour qu’il pense « C’est cette solution qu’il me faut ! ».

Ce qui fait la force de la formation « Offre persuasive renforcée », c’’est la mise en pratique immédiate. Je ne m’étends pas sur la théorie, je propose des exercices concrets qui incitent les membres de la formation à appliquer directement les techniques que j’enseigne pour leur propre produit ou service. La formation comprend 5 modules. J’y liste tout ce qu’il faut savoir sur son prospect pour le comprendre et adopter le bon positionnement ; je transmets aussi les stratégies de persuasion et le juste dosage des ingrédients à ajouter pour augmenter la valeur de l’offre sans en augmenter le coût ! Un module est consacré aux frustrations générales des prospects, qui représentent autant de freins ou d’obstacles à la résolution de son problème. L’idée est ici d’anticiper ces difficultés pour, encore une fois, une entière satisfaction du client. Enfin, je propose des études de cas concrets d’offres persuasives renforcées qui fonctionnent, c’est-à-dire qu’elles vendent, même si elles sont « imparfaites ». Je ne crois pas en fait que l’offre parfaite existe, et je propose donc des axes d’amélioration. C’est ainsi qu’on progresse.

Quels conseils peux-tu donner aux entrepreneurs qui veulent « faire du copywriting » pour donner de l’impact à leur communication ?

Je pense que c’est une très bonne chose de s’intéresser au copywriting, car comme je l’ai dit, c’est la base pour vendre. Selon mon expérience, la manière la plus efficace et la plus rapide pour apprendre, c’est de copier à la main des pages de vente à succès. Je viens de partager un article sur Facebook à ce sujet. C’est par ce biais que l’on va intégrer la méthode pour rédiger une page de vente. C’est en questionnant, en décortiquant la structure et en analysant les différentes rubriques que l’on s’approprie peu à peu les codes du copywriting. Ça sert aussi à se constituer un fichier d’inspiration auquel se référer quand on a une offre à faire.

Voilà le premier conseil que je peux donner. Pour ma part, c’est comme ça que j’ai commencé. Je me suis ensuite formé parce que je voulais aller plus loin, en faire mon métier. 

Merci Karim d’avoir partagé ta vision et ton expertise. Si vous voulez apprendre à rédiger une page de vente performante, rendez-vous sur Offre persuasive renforcée ! Pour entrer en contact avec Karim : https://www.facebook.com/karimgalleze.officiel

Que pensez-vous de cette approche ? Partagez vos commentaires et questions ci-dessous.

 

 

Formation en ligne… Et si vous vous lanciez ?

Formation en ligne… Et si vous vous lanciez ?

La formation en ligne, y avez-vous pensé pour développer votre activité ? C’est comme écrire un livre pour se positionner en expert sur son marché : c’est une solution pour gagner en crédibilité et en notoriété de plus en plus accessible. C’est un excellent moyen d’apporter la preuve de vos compétences, pragmatiques et didactiques. C’est aussi une opportunité de diversifier votre activité.

En fait, on voit fleurir les offres de formation en ligne et c’est logique : dans une société de plus en plus connectée, la souplesse et la richesse de la formation à distance est extrêmement attrayante, tant pour les apprenants que pour les formateurs.

Pourquoi créer une formation en ligne ?

Si vous y réfléchissez, les avantages sont évidents :

  • Du côté des apprenants : les formations en e-learning permettent de gérer sa progression en toute autonomie, de suivre les cours où et quand on est disponible.
  • Du côté des formateurs : les formations sont accessibles à un plus grand nombre, c’est un mode de formation moins contraignant en termes de logistique.

Des freins pour créer une formation en ligne ?

Mais vous vous dites peut-être que c’est trop risqué (je suis passée par là)…

  • Les difficultés techniques vous rebutent : vous craignez d’être débordés par la création des contenus (quels supports choisir par exemple, et comment les organiser ?), vous vous demandez comment gérer les ventes et quels moyens de paiement proposer…
  • Il se peut que vous vous heurtiez aussi à des barrières psychologiques : vous trouvez aberrant d’évaluer un apprentissage différé et vous croyez impossible de proposer un suivi de qualité.

Ma recommandation : Learnybox, plateforme LMS tout-en-une

Le LMS est l’équivalent d’un CMS adapté pour la formation en ligne. C’est donc une interface qui permet de gérer les contenus, les interactions et les transactions liés à vos formations.

Pour ma part, j’ai découvert avec Learnybox la facilité à  :

  • Créer des contenus e-learning que j’implémente comme des Lego,
  • Créer tous les supports utiles pour enrichir mon offre de formation,
  • Gérer l’activité de formation à distance grâce aux outils disponibles dans la plateforme,
  • Gérer tous les événements en lien avec la formation : campagnes mailing, webinaires, etc.

Dans le cadre de mon activité de formatrice en communication engageante auprès des TPE, je rencontre une difficulté majeure concernant les formations en présentiel : la disponibilité des stagiaires, une journée entière, voire deux. Je le ressens toujours comme un équilibre précaire. J’y vois le reflet de mes propres contraintes lorsque je souhaite suivre une formation… Je suis souvent frustrée de ne pouvoir tout concilier dans mon emploi du temps ! Depuis que j’ai pris goût au elearning, mon appétit d’apprendre se trouve rassasié.

J’en suis donc venue à envisager l’opportunité de proposer moi-même ces nouveaux formats ! Bien que j’aie surmonté de vraies difficultés en termes de confiance en moi, j’ai trouvé avec Learnybox une solution ergonomique, intuitive et complète, avec laquelle j’éprouve un vrai plaisir à créer. Cela a facilité également la reprise des webinaires, puisque c’est intégré dans la plateforme. Et j’ai un suivi détaillé de tous les apprenants.

Si vous êtes intéressé d’en savoir plus, Lorenzo Pancino vous présente actuellement tous les avantages de la toute dernière version : cliquez ici pour visionner son témoignage et accéder à une présentation gratuite. Laissez ensuite un commentaire ci-dessous pour partager votre avis, j’échangerai volontiers avec vous sur le sujet.

 

PS. Je vous parle de la formation professionnelle dans cet autre article et aussi celui-ci.

Formation newsletter le 6 novembre 2017 à Marseille

Formation newsletter le 6 novembre 2017 à Marseille

La prochaine formation Newsletter aura lieu à Marseille le 6 novembre prochain : une journée pour gagner en visibilité, en notoriété et… développer votre marché grâce à une newsletter engageante, régulière et performante !

Objectifs de la formation

Une newsletter engageante est le support de communication qui vous permet d’établir et de maintenir une relation de confiance avec votre communauté (votre liste de contacts). Vous renforcez votre image de marque grâce à la qualité des informations que vous partagez et vous restez bien présent dans l’esprit de votre marché. La newsletter est une des clés de votre stratégie éditoriale.

Les objectifs de la formation sont :
 Maîtriser les outils de conception et diffusion d’une infolettre
 Connaître et respecter les règles et bonnes pratiques de la newsletter
 Définir une stratégie éditoriale adaptée aux objectifs (ligne et calendrier)
 Concevoir et rédiger des contenus à valeur ajoutée
 Mesurer et optimiser les résultats de l’infolettre

Le programme est disponible ici

Des bonus complémentaires

En vous inscrivant à la formation newsletter, vous bénéficiez également d’un suivi personnalisé, d’un accès à la plateforme e-learning ainsi qu’au groupe Facebook pour échanger avec les participants des formations Passionnémots.

Grâce à ces bonus, vous aurez tous les atouts en main pour créer et diffuser une newsletter qui fédérera vos prospects, clients et partenaires autour de votre marque !

 

Cette session de formation se déroulera en centre ville de Marseille, chez Group’Union, le lundi 6 novembre 2017 de 9h à 18h (possibilité de déjeuner sur place).

L’investissement est de 550 euros pour la journée de formation, le suivi personnalisé et l’accès aux ressources en ligne.

Pour vous inscrire, il suffit de me contacter ; je vous adresserai la convention de formation et le livret du stagiaire par mail ; nous complèterons également votre dossier si vous sollicitez les fonds de formation.